Que savez-vous des grands rendez-vous de la vie juive?

Nos traditions nous accompagnent tout au long des grands événements de la vie. La naissance est bien évidemment l’un des grands rendez-vous traditionnels, avec la brit mila, la simHat bat, le rachat du premier né et la présentation à la synagogue. La majorité religieuse est marquée par l’entrée dans le commandements et la responsabilisation du jeune, garçon ou fille, célébrant la bar/bat mitsva, avec lecture de la Torah, direction des prières et enseignement. Le mariage est important dans la tradition juive et fonde non seulement la filiation mais également le compagnonnage. La rupture du contrat de mariage est également possible, lorsque le compagnonnage ne fonctionne plus, le divorce est prévu et doit être mis en place pour dissoudre officiellement un lien qui n’a plus de sens. La maladie, la convalescence, et la toute fin, inévitable, la mort, ont également besoin d’être accompagnés. Comment la tradition juive nous soutient-elle dans ces moments cruciaux? Voici quelques questions qui alimenterons nos réflexions.

  1. Que signifie le mot « ברית מילה» ? En quoi consiste-t-elle ? Comment nomme-t-on l’équivalent pour les filles ?
  2. Quels épisodes bibliques parlent-ils de la circoncision ? Qui sont les deux premiers mohalim de la torah ?
  3. Quel jour la brit mila doit-elle se pratiquer ? Quel est le sens de ce chiffre ? Pourquoi invite-t-on le prophète Elie ?
  4. Pratique-t-on une circoncision le chabat et pourquoi ? Dans quel cas repousse-t-on le jour de la brit mila ?
  5. Qu’est-ce que la présentation à la Torah ?
  6. Quelle bénédiction les parents font-ils aux enfants à l’occasion de la brit mila, de la simHat bat, de la bar ou bat mitsva ? Citez-la en français et si possible en hébreu.
  7. Que signifie le mot « bar/bat mitsva » ? Que fait le jeune à cette occasion ?
  8. Comment nomme-t-on le mariage ?
  9. Quelles sont les deux étapes du mariage ? Pourquoi ont-elles été jointes ?
  10. Expliquez les mots suivant et expliquez en quoi ils sont liés au mariage juif : Houpa, kidouch, shiva braHot, kétouba.
  11. Pourquoi brise-t-on un verre à la fin des mariages ?
  12. Pendant combien de temps célèbre-t-on les 7 bénédictions du mariage ?
  13. Expliquez les mots suivants : accord prémarital, guet, bet-din, agouna.
  14. En quoi un mariage libéral est-il différent d’un mariage traditionnel ?
  15. Qu’est-ce que le bikour Holim ?
  16. Qui est directement concerné par la récitation du kadich des endeuillés ?
  17. Pendant combien de temps les endeuillés doivent-ils réciter le kadich ?
  18. Pourquoi est-il important de réciter le kadich à la synagogue ?
  19. Quelles lois s’appliquent-elles pendant les 7 jours de deuil ? Qu’est-ce que les chlochim ?
  20. Quel rôle jouent les différentes lois liées au deuil ?
Publicités

Que savez-vous de Rosh Hashana et de Kipour?

On ne se jette pas dans l’année juive à corps perdu. On commence par tremper doucement ses pieds dans les eaux du mois de Eloul, on se réunit le matin pour des seliHot, on étudie, on regarde les photos de l’année passée, ou son agenda, on reprend contact avec nos proches et on vérifie que les relations sont en ordre, qu’on ne garde rien sur le coeur. Alors seulement nous sommes en condition pour célébrer l’anniversaire de la création du monde, l’anniversaire de la création de l’homme. Cette célébration s’accompagne d’un questionnement moral, qui nous concerne à titre personnel au même titre qu’il concerne l’ensemble de l’humanité. Avons-nous été à la hauteur au cours de l’année écoulée? Avons-nous le désir de vivre différemment l’année qui s’annonce? Ainsi, nous considérons que Dieu nous juge lors de ces journées redoutables, qu’il prend la mesure de nos réussite et de nos échecs, qu’il examine si le monde a suffisamment de ressources pour garder une chance qu’il devienne meilleur. Dieu renouvellera-t-il le « bail » de sa Création? Rosh Hashana, comme Yom Kipour, sont donc des moments très sérieux. Mais d’un autre côté, quel plaisir que de rentrer dans cette nouvelle année de nos vies avec une conscience accrue, une meilleure compréhension, et une liberté renouvelée d’accéder à une vie qui nous ressemble. Les fêtes de Tishri sont donc ce merveilleux mélange de solennité et de joie, que nous avons plaisir à retrouver tous les ans. Que savez-vous donc de ces fêtes qui approchent? Faites-donc le point avec ces 20 petites questions, dont j’espère qu’elles sauront vous inspirer!

  1. Qu’appelle-t-on les « ימים נוראים »? Que signifie ce mot?
  2. Mentionnez toutes les fêtes de Tishri, leur nom, la traduction de leur nom, leurs dates.
  3. Que signifie le mot Rosh hashana? écrivez-le en hébreu. Quels sont les autres noms de cette fête?
  4. Quel événement Rosh hashana commémore-t-il? Dans ce contexte, peut-on dire que cette fête n’est pas une fête juive mais une fête universelle?
  5. Quelle est la grande spécificité de ראש השנה en terme de coutume? Quelles autres pratiques connaissez-vous?
  6. Que symbolise le שופר? A quels événements bibliques passés et à venir fait-il référence?
  7. Pourquoi lisons-nous l’histoire de la akéda d’Isaac à Rosh hashana?
  8. Pourquoi lisons-nons l’histoire de Hana comme haftara à Rosh hashana?
  9. Pourquoi mange-t-on de la pomme et du miel à Rosh hashana?
  10. Comment appelle-ton les jours qui séparent Rosh hashana de yom Kipour? Quelle est leur fonction?
  11. Que sont les סליחות?
  12. De quoi parle la prière « ountané tokef »?
  13. Que sont la Téchouva? La téfila? La tsédaka?
  14. Que signifie le mot « Kipour »? Pourquoi l’appelle-t-on « chabbat chabbaton »?
  15. Quelles pratiques sont interdites pendant le jour de Kipour? Pourquoi?
  16. Quelle est la haftara de l’après-midi de Kipour? Quelle en est la thématique et en quoi est-elle liée à la fête?
  17. Pourquoi s’habille-t-on en blanc à Kipour? Comment appelle-t-on ce vêtement?
  18. Qu’est ce que Kol Nidré? Qu’est ce que l’office de Yzkor? Qu’est-ce que l’office de Neila?
  19. Combien de jour durent Rosh hashana et yom kipour et pourquoi ?  (en Israël, en diaspora, chez les orthodoxes, chez les libéraux)
  20. Edmond Fleg dit « Je suis juif car pour Israël l’homme n’est pas créé, les hommes le créeent. » Que signifie pour vous cette phrase et en quoi est-elle liée aux fêtes de Tishri?

Que savez vous de Soukot et de SimHat Torah?

Déménager dans sa cabane de jardin pendant une semaine, quelle drôle d’idée! La fête juive de Soukot nous pousse à bouleverser nos habitudes. Après la solennité des « jours redoutables », Soukot vient mettre de la légèreté et de la fantaisie dans nos vie. En bouleversant nos habitudes, elle nous aide à ne pas retourner trop vite aux anciens travers que nous avons vaincus à Kipour. Fêtes de la joie, de la convivialité, de la confiance en l’avenir, Soukot et SimHat Torah finissent de souder la communauté, de rassembler, et de réjouir les enfants avant l’approche de l’hiver. Que savez-vous de ces fêtes? Les quelques questions suivantes vous permettront de faire le point. N’hésitez pas à partager vos réponses!

  1. Que signifient les mots Soukot et SimHat Torah? écrivez-les en hébreu.
  2. Qu’appelle-t-on une « fête de pélerinage »?
  3. Combien de temps dure Soukot? Combien de temps dure SimHat Torah? Donnez les dates hébraïques.
  4. Combien de temps après Kipour doit-on commencer à construire la Souka?
  5. Combien de réels « jours de fête » comporte soukot et combien de jours de « Hol hamoèd »?
  6. En quoi un יום טוב est-il différent d’un שבת ?
  7. Qu’est ce qu’un Loulav? Citez les espèces végétales qui doivent y être réunies.
  8. Que symbolisent les différentes espèces du Loulav ?
  9. En quoi le Hallel de Soukot est-il particulier?
  10. A quoi ressemble une Souka? De quels matériaux est-elle constituée?
  11. Que doit-on faire dans la Souka?
  12. Quels sont les sens historiques, symboliques et agricoles de la fête et de ses coutumes?
  13. Quel nom est donné à la fête dans la prière de la Amida et dans le Kidouch?
  14. Pourquoi lit-on l’Ecclésiaste à Soukot?
  15. Qu’est-ce que Chémini Atséret?
  16. Qu’est-ce qu’une hakafa? Quel rôle les bonbons et les drapeaux y jouent-ils?
  17. Citez quelques uns des oushpizin, les invités sous la souka.
  18. Deux célébrations particulières étaient d’actualité pendant Soukot à la période du temple: SimHat bet hashoéva et hakhel. Choisissez l’une de ces deux cérémonies et explicitez ce dont il s’agit.
  19. Pourquoi construisait-on une galerie que l’on détruisait immédiatement après au moment de SimHat Bet hashoéva pendant la période du second temple? Quelle implication cette ancien décret a-t-il encore parfois aujourd’hui dans les synagogues orthodoxes?
  20. Peut-on se forcer à être joyeux comme le demande la Torah au moment des fêtes? Défendez les deux positions avant de partager votre point de vue.

Que savez-vous de la fête de PessaH?

Des trois fêtes de pèlerinage, PessaH est sans doute la plus respectée. Le mois de Nissan est « le commencement des mois », le « mois 1 » selon la Torah, car PessaH célèbre la naissance du peuple hébreu, son accès à l’indépendance. En cela, cette fête est fondatrice de l’identité juive, et constitue un « nouvel an spécifique » qui fait le contre-poids de la fête de Rosh Hashana, nouvel an « universel ». L’histoire de la sortie d’Égypte est fondatrice de l’idée de liberté bien au delà de l’histoire spécifique du peuple juif. Mais que signifie exactement PessaH pour nous aujourd’hui? Voici quelques questions qui permettront de faire le point sur le plan technique autant qu’au niveau des idées. Le mieux est de partager vos réflexions pour pouvoir vous enrichir mutuellement.

  1. Que signifie le mot « PessaH »? A quel événement ce mot renvoie-t-il?
  2. פסח désigne également un élément du seder, relatif aux offrandes/sacrifices que l’on faisait à l’époque des temples. De quelle pratique s’agit-il?
  3. En quel mois la fête de PessaH a-t-elle lieu? Mentionnez son nom selon le calendrier babylonien et selon le calendrier biblique.
  4. Quelles sont les pratiques spécifiques à la fête des PessaH? Comment fêtez-vous cette fête chez vous?
  5. Quelle est la définition précise du חמץ? Pourquoi sa consommation est-elle interdite?
  6. Puisqu’on ne peut pas manger de pain, sur quoi fait-on la bénédiction המוציא? Donnez le nom de cet aliment et sa traduction en français.
  7. Que signifie le mot סדר? A quoi renvoie-t-il? Citez 3 des « têtes de chapitre » du סדר.
  8. Que signifie le mot הגדה? A quoi renvoie-t-il exactement d’un point de vue concret?
  9. Faut-il lire la הגדה en hébreu ou la raconter dans la langue des participants? Défendez les deux points de vue avant de donner le vôtre.
  10. Qu’est-ce que l’Afikoman? De quelle langue ce mot est-il issu? Comment peut-on expliquer cela?
  11. Quels sont les sens de Pesah, Matzah, et Maror dans le seder?
  12. En quoi la nuit du seder est-elle différente de toutes les autres nuits?
  13. Pourquoi la הגדה parle-t-elle de 4 enfants?
  14. Pourquoi renversons-nous une goutte de vin à chacune des plaies ayant touché l’Égypte?
  15. Pourquoi laissons nous un verre du vin pour Élie le prophète? Une coupe d’eau en l’honneur de Myriam la prophétesse?
  16. Pourquoi met-on une orange sur le plateau du סדר?
  17. Comment appelle-t-on la période qui sépare PessaH de Shavouot? Que fait-on pendant cette période?
  18. Combien de temps dure la fête de PessaH? A quelles dates? Comment appelle-t-on les jours intermédiaires?
  19. Quel est le sens de la fête de PessaH? (Sur le plan historique, agricole et spirituel)
  20. Pourquoi à votre avis PessaH est-elle l’une des fêtes les plus respectées de nos jours?

 

Que savez-vous de la prière juive?

Prier… S’agit-il d’entrer en relation avec une force transcendante, de dialoguer, de méditer, de nous rappeler nos valeurs, de faire un petit scan global d’où nous en sommes dans notre journée ou dans notre vie? Question très intime, qu’il nous appartient de laisser murir en nous. Le nom de Dieu étant imprononçable, la question reste ouverte… Le contenu de la prière juive cependant est codifié comme un point de rattachement à notre histoire comme aux autres juifs du monde, qui prient comme nous en hébreu, et parfois en araméen, autour de textes et de thématiques partagées… Que savez-vous de la prière juive? Voici quelques questions pour vous encourager à réexaminer le sujet.

  1. Comment dit-on « prier » en hébreu? Quelles racines sont-elles rattachées à ce mot et que nous apprennent-elles sur la prière juive?
  2. Le mot « tefila » renvoie à la prière en général mais également à un texte spécifique. Lequel? Quels autres noms porte-t-il? Écrivez-les en hébreu ainsi que leur traduction.
  3. Combien de parties la Amida comporte-t-elle? Combien de bénédictions? Sont-elles toujours identiques? détaillez.
  4. Qu’est-ce que le שמע ישראל? Traduisez le nom, écrivez la première phrase en hébreu et en français.
  5. Combien de fois les mots שמע ישראל apparaissent-ils dans la prière du matin? En quelles occasions?
  6. Qu’est-ce que le Kadish? Écrivez le mot en hébreu et traduisez. Détaillez les différents Kadish, leurs noms et leur signification.
  7. Combien d’offices ont lieu un jour de semaine? Un jour de fête? A yom kipour? Quels sont leurs noms (en hébreu) et leurs traductions?
  8. Combien de parties comporte la prière du matin? Comment s’appellent-elles?
  9. Quelle partie de l’office du matin fait-on traditionnellement à la maison?
  10. Que sont les prières de כל נדרי  et de נעילה?
  11. Qu’est-ce que le הלל ?
  12. Pour quelles parties de l’office avons-nous besoin d’être minian?
  13. Le rôle des femmes doit-il être différent de celui des hommes dans la prière? Qu’en est-il dans les différents courants du judaïsme?
  14. Traduisez la bénédiction suivante et expliquez quand elle est prononcée: בָּרוּךְ אַתָּה ה’ אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, אֲשֶׁר בָּחַר-בָּנוּ מִכָּל הָעַמִּים וְנָתַן לָנוּ אֶת תּוֹרָתוֹ. בָּרוּךְ אַתָּה ה’ נוֹתֵן הַתּוֹרָה:
  15. A quelle occasion tient-on particulièrement à monter à la torah?
  16. Qui sont les personnes qui interviennent pendant la sortie de la torah? Quel est leur rôle?
  17. Qu’est-ce qu’un « mi sheberach »? Quand est-il prononcé?
  18. Qu’est-ce qu’une « haftara »?
  19. Faut-il venir à la synagogue le shabbat? Que prendre en compte dans son choix?
  20. Faut-il croire en Dieu pour prier? Pourquoi oui? Pourquoi non? Quelle est votre position?

Que savez-vous de la synagogue?

Toutes les religions ont leur lieu de rassemblement. Les caractéristiques de ces lieux en disent long sur les conceptions théologiques, la vision de la hiérarchie, le rapport à l’infini, et parfois aussi tout simplement la richesse de ceux qui s’y réunissent.
Le Temple, le premier et le deuxième, a été un lieu de rassemblement absolument central, réunissant régulièrement le peuple tout entier. La maison d’autre part, est un « petit sanctuaire », qui rassemble la famille et accueille les amis.
La synagogue est un lieu intermédiaire. En connaissez-vous bien les caractéristiques? Que signifient-elles pour vous? Voici 20 questions pour faire le point. N’hésitez pas à proposer des réponses, nous vous répondrons.

1 – Comment dit-on synagogue en hébreu? écrivez en hébreu et traduisez. Savez-vous ce qu’est la shule? Le shtibeH?
2 – Quelles sont les conditions qu’un lieu doit remplir pour être une synagogue?
3 – Traduisez et expliquez la fonction des objets suivants: בימה , ארון הקודש , נר תמיד , ספר תורה
4 – A quels moments et pour quelles raisons doit-on se tourner vers l’est?
5 – Qu’est ce qu’un מניין? Qui signifie le mot, qui en fait partie, dans quel cas est-il nécessaire?
6 – Qu’est-ce qu’une מחיצה? Dans quelles synagogues en trouve-t-on? Existe-t-il divers types de מחיצות? Qu’appelle-t-on « Ezrat nashim »?
7 – Que signifie le mot « Rabbin »? Quelle est la racine hébraïque? Quel est son rôle? Qu’est-ce qu’un חזן? un שליח ציבור?
8 – Faut-il se couvrir la tête à la synagogue? Comment appelle-t-on le couvre-tête traditionnel? Quelle en est la raison?
9 – Les femmes devraient-elles porter la kipa? Donnez le maximum d’arguments en faveur du oui puis en faveur du non avant de donner votre propre opinion.
10 – Qu’est-ce que le טלית? Qui le porte? Quand?
11 – Qu’est-ce que les תפילין? Qui les porte? Quand?
12 – En quoi la synagogue est-elle ressemblante ou différente du temple?
13 – En quoi la synagogue est-elle ressemblante ou différente d’une église? D’une mosquée?
14 – A quelle époque a-t-on commencé à construire des synagogues? A quelle période a-t-on commencé à y prier?
15 – Quels types de livres trouve-on dans les synagogues? Quel est leur usage?
16 – Comment le public est-il installé dans la synagogue ashkénazes? Dans les synagogues séfarades?
17 – Pourquoi l’architecture des synagogues est-elle tellement variée?
18 – Toutes les synagogues sont-elles orientées vers l’Est? Pourquoi?
19 – Pour quelles raisons venir à la synagogue? Citez-en le maximum.
20 – La synagogue est-elle centrale dans la tradition juive? Pourquoi oui? Pourquoi non? Quel rôle joue-t-elle dans votre pratique?

Que savez-vous de l’Etat d’Israël?

Après 2000 ans d’exil, le peuple juif a pu retrouver une indépendance en tant qu’entité politique en Israël. Les juifs ont soufferts des exils successifs, ils ont également trouvé une richesse dans la confrontation à d’autres cultures, et ces deux éléments sont fondateurs de l’identité juive. L’aspiration à l’indépendance politique ne l’est pas moins, et la renaissance de l’État d’Israël au XXe siècle est un élément clef autant sur la scène politique qu’en termes d’identification. Voici 20 questions basiques pour rappeler à sa mémoire les éléments centraux concernant l’Etat d’Israël. N’hésitez pas à partager des éléments de réponse dans les commentaires.

  1. Quel est le lien entre le peuple juif et la terre d’Israël ?
  2. A quelles époques le peuple juif a-t-il bénéficié d’une indépendance politique sur cette terre ?
  3. Quels sont les différents noms du pays d’Israël en hébreu ? (écrire également en hébreu et traduire), en français ? Dans la communauté juive ? Dans le monde chrétien ?
  4. Quelles sont les raisons pour lesquels les juifs sont allés vivre en Israël ? Les raisons positives ? les raisons négatives ?
  5. Citez trois penseurs qui ont pensé le lien avec Israël.
  6. Depuis quand l’existence de l’hébreu est-elle attestée ? De quelle l’hébreu a-t-il été utilisé depuis ? Quelles sont les spécificités de cette langue ?
  7. Qu’est-ce que le sionisme religieux, qu’est-ce que le sionisme politique, qui a créé ces pensées ?
  8. Qu’est-ce que la הגנה, l’ אירגון, qu’est-ce que צהל ?
  9. Qu’est-ce que le mandat britannique ? Quand commence-t-il ?
  10. Qu’est-ce que la כנסת ? Quand la première est-elle élue ?
  11. Qu’est-ce que la « grande révolte arabe » et quand a-t-elle eu lieu ?
  12. Qu’est-ce que l’Alya ? Quel est le sens du mot ? A quoi renvoie-t-il ? écrivez-le en hébreu.
  13. Qu’est-ce que l’Exodus ?
  14. Comment s’est passé le vote en faveur de la création de l’Etat d’Israël ? Quels pays l’ont soutenue ? Pourquoi ?
  15. Citez trois personnalités politiques historiques de l’Etat d’Israël.
  16. Quels sont les grands problèmes de société en Israël aujourd’hui ?
  17. Quelles sont les langues officielles en Israël ?
  18. Quels sont les droits des arabes israéliens aujourd’hui ?
  19. Quel nom donne-t-on aux guerres de 1948, 1956, 1967 et 1973 ?
  20. Comment s’appelle l’hymne national israélien ? écrire son nom en hébreu, traduisez, notez de quoi il parle, et quand il a été écrit.