Donner = recevoir ? Recevoir = donner ? Rachi ce chabbat au MJLF-est

Ce chabbat, nous nous retrouverons peu avant 9h. Le cours de rachi aura lieu à 9h30 et son thème sera le suivant… A très bientôt!

Pour Surmelin

La paracha émor évoque entre autre des règles concernant la pureté des prêtres. Ce passage est difficile à aborder. Quelque chose de profondément écologique et humaniste pourrait-il se cacher derrière ces commandements arrides? C’est ce que nous tenterons de soutenir samedi matin à travers l’étude de la paracha et du commentaire de Rachi, autour de la paracha Emor, et plus particulièrement des chapitres 21 et 22 du Lévitique.

Télécharger le texte en suivant le lien suivant: Rachi et Lévitique 21 et 22.

Lev. 21 :4    Ne se rendra pas impur, un mari dans ses peuples, pour se profaner Il ne se rendra pas impur pour sa femme illégitime par laquelle il s’est rendu ‘hallal (« profané ») aussi longtemps qu’elle a été avec lui. Et voici le sens littéral du verset : Le mari ne se rendra pas impur pour celle qui lui est sa parente aussi longtemps qu’elle est parmi…

View original post 1 075 mots de plus

Cacherout – questions

L’élection présidentielles française a lieu aujourd’hui. Yom hashoa commence ce soir. Il fallait mentionner ces deux éléments alors que nous étudions aujourd’hui le sens et la pratique de la cacherout.

Questions diverses concernant la casherout

La casherout est une pratique quotidienne, qui interroge notre relation à nous-mêmes et à notre entourage chaque fois que nous consommons des aliments. Quel rôle la casherout a-t-elle jouée dans la construction de l’identité juive ? Quel rôle joue-t-elle aujourd’hui ? Quels outils met-elle en place ? De quelle façon fait-elle sens de façon spécifique pour chacun d’entre nous dans les circonstances actuelles ? Ces questions, et bien d’autres, méritent d’être évoquées. Pour se préparer un peu au cours, il est bon de lire les questions suivantes. Certaines sembleront sans doute étranges ou très spécifiques, et le fait de les avoir apprivoisées avant le cours nous permettra de mieux les envisager par la suite.

Questions préliminaires:

  • Quels sont les grands enjeux philosophiques de la cacherout?
  • Quels sont ses enjeux en termes de définition sociologique du peuple juif?
  • A titre personnels, quelles sont les implications de sa mise en pratique?
  1. Que signifie précisément le mot « cacherout » ? כשרות
  2. A quoi renvoie-t-il dans la tradition juive ?
  3. Ce commandement appartient-il à la catégorie « yeareg véal yaavor » ? ייהרג ואל יעבור
  4. D’un point de vue sociologique sont les types de pratiques en termes de cacherout dans le peuple juif ?
  5. Dans quels livres de la Torah peut-on trouver la liste des animaux qui ne sont pas cashers ?
  6. Selon quels critères les œufs et le lait sont-ils casher ? Qu’en est-il du miel et pourquoi ?
  7. Quel sont les critères de casherout pour les mammifères ? Quels animaux ne présentent que l’une des deux caractéristiques et quelles en sont les conséquences ?
  8. Quels sont les critères de casherout pour les poissons ?
  9. Quels sont les critères de casherout pour les oiseaux ? Quelle est la conséquence du fait que la tradition s’est perdue ?
  10. Quels sont les insectes interdits ? Quels sont les insectes autorisés ? Quels types de Houmrot sont-elles parfois appliquées en la matière ? חומרות
  11. Quelle explication Maimonide, le sefer haHinouH et abravanel donnent-ils à ces interdictions ?
  12. Quelle explication donne ItsHak Arama (Espagne, 15e s) ?
  13. Qu’en pense NaHmanide ?
  14. Quelles sont les justifications écologiques actuellement évoquées ?
  15. Quelle explication historique est donnée concernant la viande de cochon ?
  16. Quelles parties du corps de l’animal sont-elles de toute façon interdites ? (4)
  17. Qu’est-ce que le nikour ? En quoi les sefardim sont-ils avantagés sur les ashkénazim ?
  18. De quelle façon la viande doit-elle être préparée pour qu’elle soit casher ? (2)
  19. Définir : Cheriha, méliHa, hadaHa.
  20. Que signifie le mot « taref » ?
  21. De quel verset dérive l’interdit de manger de la viande et du lait dans le même repas ? Dans quels livres de la Torah apparait-il ?
  22. Le fromage peut-il être casher compte tenu du fait qu’il contient de la présure ?
  23. Combien de fois apparait-il dans la Torah ? Quel sens attribue-t-on à cette répétition ?
  24. Peut-on manger du poisson avec du lait ?
  25. Peut-on manger du poulet avec du lait ?
  26. Que signifie « bassari », « Halavi » et « parvé » ? A quelle catégorie les œufs de poisson appartiennent-ils ? Les œufs de poule ? Les œufs d’autruche ? בשרי חלבי   פרווה
  27. Quelle est la différence entre aschkenazes et sépharades pour ce qui est de l’utilisation de deux vaisselles ? Qu’en penser aujourd’hui ?
  28. Comment cachérise-t-on de la vaisselle ? Quel est le grand principe ?
  29. Pourquoi pourrait-on ou ne pourrait-on pas mettre ensemble des ustensiles bassari et des ustensiles Halavi dans le même lave-vaisselle ?
  30. Quelle raison invoque Maïmonide pour l’interdiction de mélanger le lait et la viande ? Qu’en disent le Zohar ? Le rav Kook ? Avez-vous d’autres explications ?
  31. Que signifient les expressions : batel béshishim, noten taam, taam kéikar ? Dans quel cas le principe de « batel béshishim » ne s’applique-t-il pas ? בטל בשישים נותן טעם    טעם כעיקר
  32. Que signifie l’expression « tevilat kélim » ? Que faut-il en penser aujourd’hui ?
  33. Définissez les mots : terouma, maasser, Hala ? tével ? dmaï ?
  34. Que doit-on faire de la Hala aujourd’hui ?
  35. Que sont la térouma guédola, le maasser richon, le troumat maasser, le maasser chéni et le maasser ani ?  תרומה     מעשר        ראשון    שני עני
  36. Quelles lois s’appliquent en terme de Orla, de néta Révaï et de chemita ?
  37. Qu’est-ce que l’interdit de kilaim ?
  38. Qui pense qu’il ne faut pas garder un oignon ou de l’ail épluché pendant la nuit ?
  39. Qui pense que la banane au caramel est interdite à PessaH ? פסח
  40. Que signifie l’expression « lois d’éloignement des peuples » ? A quels interdits précisément ces lois renvoient-elles ? Que faut-il en penser aujourd’hui ?
  41. Quel interdit nutritionnel correspond à la fête de PessaH ? Précisément, qu’est-ce qui est interdit ? Quel nom est donné à ces mets ? Qu’est-ce que les kitniot ? Pourquoi étaient-ils interdits dans le monde ashkénaze ? Que faut-il en penser aujourd’hui ?
  42. Qui est l’auteur du Beit Yossef ? Qui est l’auteur du choulHan arouH ?
  43. Lequel de ces deux décisionnaires est le plus strict pour les questions de cheHita ? Dans quel cas le Beit Yossef est-il plus contraignant ? Quelle est la conséquence de cette divergence de vue dans le monde juif ?
  44. Qu’est-ce que de la viande glatt ? Qu’est-ce que de la viande Halak ?
  45. Quelle est la spécificité de la sheHita des Hassidim ?
  46. Qui des deux décisionnaires cités est le plus strict sur les questions de cuisson, d’allumage du four ou de préparation du four ?
  47. Quel est le statut de légumes cuits dans un récipient qui a servi à cuire de la viande au cours des dernières 24 heures ? En quoi le beit yossef est-il plus souple que le rama sur cette question ?
  48. Que signifie l’expression : « laméhadrin » ? A quoi renvoie-t-elle ?
  49. Quelles lois limitent l’utilisation du label « casher » en Israël ? Quelle peut-être l’alternative ?
  50. Selon la haute cour de justice israélienne, un restaurant peut-il avoir un certificat de cacherout dans les conditions suivantes : Ils accueillent des spectacles de danse du ventre ? Ils sont tenus pas des « juifs messianiques » ? Ils cuisent de la nourriture pendant chabbat ?
  51. Que signifie l’expression « badats » ? De quelle façon les « badatsim » justifient-ils leur « sécession » ?
  52. Qu’est-ce que le magen tsedek ? מגן צדק
  53. Quel est le pourcentage de juifs respectant la casherout aux usa ?
  54. Un saumon génétiquement modifié avec un gène d’animal non casher est-il casher ?
  55. Quels sont les arguments invoqués pour ou contre l’abatage rituel ?
  56. En quoi manger casher influence-t-il la vie de ceux qui s’y emploient ?
  57. Quelles sont les options d’une personne qui mange casher quand elle est invitée chez des personnes ne connaissant pas les règles de la casherout ?

8 petits cadeaux de PessaH

Du matériel pédagogique spécial PessaH… A imprimer avant de partir en vacances!

Pour Surmelin

Bonjour à toutes et à tous,

Le seder approche, et voici quelques petits cadeaux préalables à destination de ceux et celles qui partent en vacances, qui font le seder chez eux, qui veulent adapter leur seder aux enfants ou aux adultes… N’hésitez pas à partager vos propres idées dans les commentaires!

  1. Hagada courte et très simplifiée que vous pouvez télécharger ici: hagada simplissime à télécharger
  2. Une vidéo qui vous montre comment utiliser cette hagada et comment apprendre les chants:
  3. Offices de PessaH à la synagogue: Explications, précisions et inscriptions
  4. Recueil de textes pour enrichir votre seder: Ouvrir la porte à l’inattendu            André Néher, L’Exil de la parole p.58 et s., Description du plat du Seder          Léo Cohn, Alors seulement assez pour nous !       Edmond Fleg, Renoncer au Hamets, renoncer à la violence      Floriane Chinsky, 14 étapes pour une libération            Floriane Chinsky, Tout ce qui me suffit        …

View original post 88 mots de plus

PessaH et Shavouot sont à nos portes!

Que lit-on dans la Torah à PessaH et à Shavouot? La meilleure façon de le savoir c’est de répondre « présent »! Hodech tov et bons préparatifs.

Pour Surmelin

Le calendrier juif nous permet de marquer les grands temps de l’année, et de nous retrouver dans l’ambiance spéciale de nos fêtes, qui ont chacune leur spécificité.

Prochains offices de fête

Les offices de fête sont :
Pour le soir : des offices très courts, d’une demi-heure en général, une bonne occasion d’amener les enfants.
Pour le matin : des offices qui reprennent des éléments particuliers aux fêtes, et plus spécialement nos beaux chants du Hallel, une lecture de la Torah et de la haftara particulière. On y récite le Yzkor à la mémoire de nos chers disparus.

Ceux qui savent déjà qu’ils seront présents rendent un grand service à la communauté en s’inscrivant sur le doodle suivant: Je participerai à certains offices des fêtes, merci d’avance à toutes et à tous.

PessaH 1 :
lundi 10/04 de 18h45 à 19h15, accueil dés 18h15 avec une petite étude sur la…

View original post 159 mots de plus

Histoire du Judaïsme libéral

Voici quelques repères concernant le judaïsme libéral.

La bonne compréhension des événements historiques nécessite une vision réflexive de l’histoire et de sa propre place au sein des mouvements sociologiques en œuvre.

Histoire du mouvement libéral

Introduction générale

  • Contexte historique ou idées d’agences publicitaires ?
  • Dissension « au nom des idées » מחלוקת לשם שמיים סופה להתקים, droit au désaccord autant au sein du monde libéral qu’entre libéraux et autres tendances.
  • L’étude de la Torah comme lien nécessaire entre l’évolution et la tradition
  • Être conscients des influences qui jouent sur nous, pouvoir les travailler
  • Pour mieux comprendre le contexte, revoir le cours sur les mouvements dans le judaïsme

Introduction historique

  • L’enthousiasme messianique rationaliste (juif et général) à l’époque des lumières et de l’émancipation
  • Réalité concrète de l’émancipation avec la révolution française
  • Les identités libérales et les identités orthodoxes sont multiples, les « couples » d’opposition libéral/orthodoxe sont également multiples dans une « danse systémique »
  • Louis Germain Lévy 1917, Ce que nous sommes: Le judaïsme doit s’écarter des notions abstraites pour incarner des « idées émues et vivantes, colorées, réchauffées et portées par toutes les puissances de l’âme »

Points de repères : Allemagne

  • 1769 traduction de la Torah en Allemand par Mendelsohn
  • 1810 Jacobson en Westphalie puis à Berlin, dénonciation orthodoxe et décret d’interdiction des offices (1817) puis de toute innovation dans la langue ou les chants (1823) par les autorités prussiennes
  • 1818 Synagogue libérale à Hambourg, sidour remanié
  • 1832 Leopold Zunz prouve que le sermon dans la langue du pays était une tradition perdue
  • 1838 Abraham Geiger à communauté (pas libérale) de Breslau : Processus évolutif, transformations passées, transformation actuelle => nationalisme juif, particularisme juif. Il s’adapte néanmoins à la communauté plus traditionnaliste.
  • 1846 Samuel Holdheim à la communauté réformée de Berlin = > hébreu, chabat->dimanche (réforme)
  • BFB 1844-45-46 : Mariages mixtes si état permet d’élever les enfants dans le judaïsme, nationalisme patriote, importance de l’esprit du chabbat (pas seulement la forme), s’élever à travers la liturgie, hébreu pas obligatoire.
  • 1854 Séminaire Théologique de Zacharias Frankel
  • 1871 émancipation des juifs allemands
  • 1872 Hochschule de Berlin par Geiger (libéralisme, plus modéré que Holdheim)
  • 1899 Union des rabbins libéraux d’Allemagne

USA : liberté religieuse + pas d’anciennes institutions ///Orthodoxie molle

  • 1824 synagogue réformée en Caroline du Sud
  • 1842-1845 Baltimore, New York
  • 1846 Isaac Mayer Wise immigre provoque->
  • 1855 conférence rabbinique de Cleveland
  • Conflit Wise (minhag america) / Einhorn (Olat tamid)
  • 1869 Conférence des rabbins réformés à Philadelphie
  • 1873 Union des communautés juives américaines – sans plateforme idéologique, créée le
  • 1875 HUC Hebrew Union College dirigé par Wise (Cincinnati)
  • 1883 départ des traditionnalistes (question de cacherout)
  • Conférence de Pittsburgh : pas de caractère contraignant des commandements, valeurs modernes priment (Kaufman Kohler)
  • 1889 Conférence centrale des Rabbins américains CCAR (Union Prayer Book, hérite du Olat tamid), abandon des observances individuelles, centralité de la synagogue, « réforme classique » (juifs allemands)
  • 1903 Kaufman Kohler dirige HUC
    Fin 19: immigration d’europe centrale + 1WW+ crise 1930 + antisémitisme + controverses// sionisme => remise en cause de l’idéal messianique et de l’enthousiasme qui l’accompagnait
  • 1937 plateforme de Colombus plus traditionnelle remplace la plateforme de Pittsburgh
  • 1922 Séminaire de New York
  • 1926 fondation du WUPJ
  • 1943 Union des communautés juives américaines -> action sociale, mouvement de retour à la synagogue
  • 1954 Séminaire de Los Angeles
1940 400 communautés 400 rabbins
1980 730 communautés 1300 rabbins

Europe

  • 1842 Excommunication des libéraux anglais pourtant très modérés
  • 1856 Reconnaissance par le Parlement anglais de la communauté libérale
  • 1867 Séminaire rabbinique moderne en Hongrie, « néologues »
  • 1904 Rabbin (Vaucquelin) Louis Germain Lévy : « Une religion rationnelle et laïque »
  • 1907 Inauguration de l’ULI (séparation E/E 1905), MaHzor, dimanche, français, universaliste
  • 1912 fondation de la « Synagogue Juive Libérale anglaise » sur le format de la «Réforme Classique » (peu de succès)
  • 1958 Leo Baeck College

France

  • 1791 émancipation des juifs de France
  • milieu du XIXème : cercle libéral
  • 1830 : orgue dans les offices au Consistoire
  • 1907 ULI, grand rabbin Louis Germain-Levy
  • 1955 André Zaoui, séminaire rabbinique
  • 1977 MJLF
  • 1993 Kéhilat Guesher
  • 1995 CJL

Divers

  • 1963/1971 Campus de Jérusalem
  • 1972 ordination de la première femme rabbin US
  • 1980 ordination du premier rabbin libéral israélien
  • 1992 ordination de la première femme rabbin Israélienne

Quelques premiers liens d’exploration

http://huc.edu/about/history

http://www.akadem.org/medias/documents/–ULIF-2.pdf

http://www.reform.org.il/Eng/Communities/SeminariesResults.asp?CountryZoneID=3

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k72907s/f1.image

Téléchargez le document ici: Histoire du mouvement libéral

Etude en Hévrouta

En quoi ce texte est-il représentatif de la vision libérale du Judaïsme ? En quoi reflète-t-il son époque ? Qu’est-ce qui vous parle à titre personnel ?

(Louis Germain Lévy, Cherchez moi et vous vivrez, 1917)

Tou Bishevat : l’occasion de rencontrer la nature et la terre d’Israël

Bonjour à toutes et à tous! Le seder de Tou bichevat vous permettra à la fois de découvrir cette fête et d’avancer dans votre connaissance de l’histoire de l’Etat d’Israël. Je vous rappelle que participer aux fêtes fait partie du cursus. Si vraiment vous avez un empêchement, vous pouvez aller à un autre seder et écrire quelques lignes de résumé pour que je puisse éventuellement vous faire parvenir les informations complémentaires. Amicalement!

Pour Surmelin

A l’occasion de tou bishevat, le MJLF-est Surmelin vous propose un tou bichevat en collaboration avec Arzenou, avancé à ce vendredi, le 3 février.
Nous voyagerons dans l’histoire de tou bichevat, le nouvel an des arbres, pour mieux comprendre les racines et nourrir les branches et les fleurs de notre compréhension de l’identité juive et de celle de notre lien à Israël.
Ce voyage se fera en texte et en chanson, voici quelques vidéos pour vous préparer, avec des chants anciens, et des chants nouveaux…
Pour participer, merci de vous inscrire auprès de Catherine Klein et de lui communiquer quel plat vous amènerez (cacher, sans viande, si possible à base de fruits et des fruits de la terre d’Israël, raisons, dates, orge, froment, figue, grenade, olives).
Quand? Office:18h45, dîner : 19h45
où? à Surmelin
A très bientôt!

la hatikva, avec hébreu, traduction et translittération https://www.youtube.com/watch?v=1DPqNHkm1bM

Tsadik katamar IfraH https://www.youtube.com/watch?v=F0HDKA3IaKs

hashkédia…

View original post 16 mots de plus

Rachi ce samedi: Oseriez-vous parler pour votre frère?

Ce chabbat, Rachi: courage et fraternité, un thème fondamental, qui nous renforce dans notre engagement.

Pour Surmelin

20160701_163832 Se soutenir, et ne pas sombrer!

Se soutenir, c’est aussi savoir prendre des risques. Juda-Yéhouda ose se lever et s’opposer au Roi d’Egypte, pour défendre la Justice, la Vérité et la Fraternité, et pour sauver son demi-frère, Benjamin. Il rejoint ainsi le club des courageux leaders de notre tradition: ceux qui sont capables de prendre des risques pour défier les autorités au nom du droit. En notre époque difficile, savons-nous comme nos ancêtres triompher de la peur pour défendre la justice? Ce thème rejoint l’actualité politique autant que, bien souvent, notre actualité personnelle.

Nous verrons comment la Torah et Rachi analysent le discours de Juda et le retour à la fraternité.

Feuille d’étude disponible au téléchargement sur le lien suivant: rachi-5777-4-vayigach

44 :18 Une parole aux oreilles de mon seigneur Puissent mes paroles pénétrer dans tes oreilles (Beréchith raba 93, 6).

Et que ta colère ne s’enflamme pas D’où l’on peut déduire qu’il lui…

View original post 876 mots de plus