Premières questions…

Peut-on se convertir au judaïsme ?

Oui, il est possible de devenir juif. On ne parle pas de « conversion » mais de Giour. Le mot conversion impliquerait un changement de personnalité ou de croyance qui ne convient pas réellement à l’approche juive.

Le terme Giour implique une « installation » dans le peuple juif, le fait de prendre la décision de s’associer au peuple juif dans l’identité et les traditions qu’il porte.

Qui peut devenir juif ?

Pourquoi devenir juif ? D’après la vision juive du monde, toutes les traditions humaines ont leur place et leur légitimité. Peuvent entrer dans le judaïsme toutes celles et ceux qui en font un choix éclairé, qui décident d’adopter le judaïsme comme unique tradition.

Quel est le processus formel d’entrée dans le judaïsme ?

D’après la loi juive, l’entrée dans le judaïsme comprend 3 étapes. Une étape d’apprentissage, la validation par un Beit Din (Assemblée Rabbinique) pour clarifier les motivations, une immersion dans un mikvé (après la circoncision pour les hommes) qui entérine le processus.

Aujourd’hui, l’étape d’apprentissage revêt une grande importance. Au MJLF elle s’étend sur une période de 18 mois.

Quelles conversions sont reconnues officiellement ?

Il n’y a pas d’autorité « officielle » juive, pas de pape ni de président. L’autorité traditionnelle est celle du respect des formes prescrites par la loi juive. En principe, c’est le seul critère de validité d’une conversion, et le Giour est définitif et incontestable. Aujourd’hui, il existe une tendance à la contestation de la validité des conversions, que ce soit des orthodoxes vis-à-vis des libéraux ou des orthodoxes entre eux. Les conversions libérales sont reconnues par la majorité des juifs dans le monde, et permettent l’application de la loi du retour en Israël. En fin de compte, l’histoire décidera qui est juif. Nous invitons chacun à agir avec sérieux et avec sincérité et à développer un sentiment identitaire qui échappe à ce genre de fluctuations.

Quels sont les motivations habituelles ?

En général, les personnes qui entreprennent ce chemin se sont rapprochées du judaïsme depuis des années. Elles sont souvent tiraillées entre leur sentiment intérieur d’être déjà juif et leur statut officiel. De nombreux aspects de l’identité juive s’acquièrent en dehors de la synagogue et de l’étude. Quand vient le moment de franchir le pas, elles apprécient de mettre à jour leurs connaissances d’une façon plus systématique, au sein d’une communauté, avec le soutien d’un Rabbin.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s